Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'éternelle heure du thé

Textes, théâtre et poésie de L.H.C. (Tous droits réservés)

VIII) Sensations du dernier retour

LES DÉSILLUSIONS DU TEMPS RETROUVÉ

 

 

VIII) Sensations du dernier retour

 

C'est si bon ton retour.

Je te voulais à mes pieds, je crois que le plus à plaindre,

c'est toi. Tu as failli me perdre...

Mon amant...

Mon chevalier...

Mon bourreau...

J'avais oublié la sensation de toi.

Est-ce que j'ai rêvé?

Non, il y a pourtant cette sensation entre mes cuisses de t'avoir fait

l'amour. Un mois sans toi et mon éros est plus hardant qu'un feu brûlant.

Je rêvais chaque nuit que tu dormais à mes côtés. Cette nuit tu y étais.

Je te regardais, je t'écoutais, je te respirais...

Je vibrais au son de ta respiration, de ton souffle. J'étais ton souffle.

J'étais dans tes bras. Tes bras m'enlaçaient dans ton sommeil.

Nos mains se cherchaient.

Nos corps dans le sommeil formaient une ronde silencieuse.

Une danse immobile de tendresse.

Nous est évidence.

Sais-tu seulement le plaisir que j'ai eu à retrouver ton odeur?

Elle est tienne. Elle est douce...

Celle dont tu te voiles, celle que tu choisis pour être tienne ; et la tienne,

celle qui vient de ton corps...

Celle que tu transpires.

Aucun autre homme ne l'a aussi douce, aussi sucrée, aussi suave.

Celle des autres est aigre comme le poison tandis que la tienne n'est que

douceur et ivresse.

Et je suis faite à l'idée de ne plus te revoir avant longtemps, de ne plus te

revoir même...

Je te vis désormais comme la dernière fois. C'est pourtant ce que je

faisait auparavant, mais mon esprit n'était pas prêt. Désormais, il sait le

faire. Il le fait.

Dernier thé bu avec toi. Dernier coucher de soleil. Dernière sensation de

la plage. De te plaire. De ton désir. De te désirer. Dernière bouchée de

pain. Dernier mot échangé. Dernière sensation de ta bouche sur la

mienne...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article