Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'éternelle heure du thé

Textes, théâtre et poésie de L.H.C. (Tous droits réservés)

XVII) Le dernier rendez-vous

LES ILLUSIONS DU TEMPS QUI PASSE

XVII) Le dernier rendez-vous

 

Ton sur toi sans ton,

sans mesure, sans tonalité,

je suis un bruit immense et sourd,

un déchirement dans l'espace...

Je suis un acte de jouissance et de souffrance,

en sous-France, je m'évapore en souffre.

Dans les catacombes de tes esprits,

j'erre comme une âme sans peine,

je n'ai pas peur,

je ne fais plus peur, je ne suis plus rien, je ne suis plus...

même le néant m'a fuit.

Je disparai peu à peu, absorbé par le chaos, "je" n'est plus.

*****

Je n'ai plus ni toits ni armée...

Je suis unconquérant, un Alexandre de papier mâché,

un César de bronze, un tyran de pacotille.

Plus rien ne me craint,

seule l'image qui reste encore quelquefois dans mon miroir parvient

encore à m'effrayer,

sans pour autant me frayer un chemin de l'autre côté.

Je suis condamné.

Je suis le chemin qu'un condamné, lui-même,

l'âme qui l'a précédé, a tracé avant lui.

Chemin infernal sans lumières,

tracé de sang et d'ossements ;

doucement, très doucement,

trop doucement, jusqu'à la torture.

Jusque-là, le tort dure.

Torsion ultime des dernières miettes de l'âme,

qui défigure le visage,

comme un cri, une insensé démesure,

une octave à l'infinie.

Auguste déchirure qui transcende d'un coup de glaive le corps et l'esprit

comme s'il se fut agit d'une simple feuille de papier.

Tandis qu'une flamme se charge de lécher les derniers débris de la

feuille ensanglantée...

*****

Encens ganté.

glotte hurlante.

Chêne hurlant des cris d'hommes émasculés...

que l'on trempe dans la chaux comme dans du thé.

Immense carnage de l'être contre son reflet,

il croit qu'il est lui-même, il n'est que son illusion.

Et pendant ce temps, il tue, il ronge, il pille,

il se repaît des cris et des douleurs qu'il croit ne plus pouvoir éprouver,

jouant comme avec un sac, avec le dernier rendez-vous amoureux,

le dernier rendez-vous de "l'amor"...

celui qui aime même les sans-coeurs.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article