Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'éternelle heure du thé

Textes, théâtre et poésie de L.H.C. (Tous droits réservés)

XX) Souvenir

LES ILLUSIONS DU TEMPS QUI PASSE

XX) Souvenir

 

Se souvenir de toi. Ce souvenir de toi dans le noir.

Ce souvenir de toi. Se souvenir de toi dans le noir.

Souvenir... Il importe peu, le verbe ou le nom sont des mots, mais toi, tu

n'en es pas. Et c'est alors que résonnent les mots dans le sombre vide,

que s'efface ton souvenir sans même un cri, fut-il étouffé.

Je cherche à tâtons dans ma mémoire les traces de ton nom, les traces de

ton verbe... on dit à tort trop souvent qu'il était aimé.

Mais nulle majuscule ne peut raviver la mémoire du cœur...

Je t'ai cherché dans toutes les grammaires, dans tous les romans, les

dictionnaires de noms propres et de noms sales...

et je te chercherai encore dans les annuaires,

dans les vies et les années, et je ferai un dernier essai. J'entendrai ton

nom, ton verbe suave...

et je tomberai évanoui comme un spectre à la lueur du saint graal.

Tu effaceras mes fautes et je serai ton aura.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article