Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'éternelle heure du thé

Textes, théâtre et poésie de L.H.C. (Tous droits réservés)

Traversées

 

Pourquoi toutes ces têtes d’Orphée dans les eaux noires du soleil ?

Pourquoi ces débris de lyres et d’épaves ?

Qui sont les érinyes qui poussent ces rêveurs vers l’au-delà ?

De leurs rêves, de leurs chants, ne restent que des miettes pour les fleuves gourmands.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article