Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'éternelle heure du thé

Textes, théâtre et poésie de L.H.C. (Tous droits réservés)

Paris me manque (I)

 

 

Paris me manque, comme une maîtresse, comme un amant

j’ai tant aimé dans ses bras, j’ai marché dans ses passages

et veut cueillir encore la pomme d’or

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article