Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'éternelle heure du thé

Textes, théâtre et poésie de L.H.C. (Tous droits réservés)

L’une et son contraire

(puisque sensiblement, c’est l’odeur qui compte)

Idée saugrenue peut-être pas si saugrenue : remplacer le mot merd(r)e par le mot rose. Et arroser – ou « enroser » – les gens plutôt que de les emmerder. Veut-on vraiment enfouir les gens sous nos excréments ? À choisir je préfère patauger dans un tas de pétales de roses (ce qui doit être relativement contraignant) ou être arrosé par l’arroseur, mais ça, c’est vieux comme le cinéma.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article