Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'éternelle heure du thé

Textes, théâtre et poésie de L.H.C. (Tous droits réservés)

L'âge adulte

Mon père buvait beaucoup de café, ma mère aussi.

Les adultes semblent boire beaucoup de café. Que pouvaient-ils donc trouver au café ? Cette boisson amère que je n’arrivais ni a boire telle quelle, ni avec du sucre, encore moins avec du sucre : le mélange m’en donnait la nausée. En cuisine c’était autre chose : crèmes, éclairs et autres pâtisseries s’en trouvaient métamorphosées.

Non, moi, j’étais une buveuse de thé. Puis un jour, un jour dramatique, je n’ai plus senti le goût du thé. Je devais travailler et ne pas être fatiguée. J’ai goûté le Ricoré, puis je ne me suis plus réveillé sans café. Ça y était ? J’étais donc devenue une adulte ? L’amertume avec ou sans sucre, parfois avec du lait était devenu indispensable.

Il était temps que je me reprenne en main. Je me suis remise au thé. J’ai doublé les doses. J’ai changé de marques et de variétés. Et miracle, j’ai retrouvé le goût du thé. Je n’étais donc pas si adulte !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article