Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'éternelle heure du thé

Textes, théâtre et poésie de L.H.C. (Tous droits réservés)

Top articles

  • Ulysse l'étranger ou la vie passionnante des mouches en Amazonie

    08 novembre 2019 ( #roman )

    Ulysse l'étranger ou la vie passionnante des mouches en Amazonie Automat, Edward Hopper, 1927, Huile sur toile 69,9 x 90,5 Iowa, Des Moines art center NB : la veille du bac, je traînais les pieds pour réviser la philo. J'avais un peu le trac. Je me suis...

  • Jours de pluie

    20 décembre 2017 ( #poésie, #roman )

    Le réveil. Raisonnements incessants jusqu'au fond du crâne. Qui va chercher loin, loin. La main tendue vers l'objet du crime. L'assassin tueur de rêves. Au crime! Au voleur, il a tué mon rêve! La main fixe la cible, le coup est imparable, le criminel...

  • La vie passionnante des mouches en Amazonie ou Ulysse l’étranger, mis en scène

    15 novembre 2019 ( #théâtre, #roman )

    NB : la veille du bac, je traînais les pieds pour réviser la philo. J'avais un peu le trac. Je me suis mise devant mon clavier chéri et j'ai écrit ce qui me passait par la tête. Avec le recul, cette histoire est un peu mièvre. Quelques temps auparavant,...

  • LES DEUX MĒDĒE ou "Ne venez plus m'aider" , LA MĒDĒE DE L.H.C.

    18 décembre 2017 ( #théâtre )

    LES DEUX MĒDĒE ou "Ne venez plus m'aider" , LA MĒDĒE DE L.H.C. S'il y a bien un mythe que j'aurais aimé écrire, inventer depuis l'obscurité, c'est bien celui de Médée. Tout d'abord parce que c'est une sorcière et qu'elle séduit grâce à sa magie, mais...

  • PERDU DANS LA FORÊT (conte désenchanté)

    18 décembre 2017 ( #théâtre )

    PERDU DANS LA FORÊT (conte désenchanté) Pièce pour deux acteurs PARTIE I: S'EXPLIQUER LE DEPART I * HOMME - Dix-sept kilomètres! Dix-sept kilomètres! C'est comme ça que je me suis perdu. C'est comme cela que j'ai commencé à me perdre. Non pas dix-sept...

  • Les sœurs d’Œdipe

    17 décembre 2017 ( #théâtre )

    Notes à propos de l'oeuvre ci-dessous: Pourquoi utiliser la trame des Mythologies? Parce qu'elle permet une intemporalité et des sens profonds, compréhensibles par tous. Si pour les amateurs de dissections, intellectuels d'universités - que je n'oublie...

  • Les Érudits / Vanité de Papier mâché

    21 février 2020 ( #théâtre )

    Les érudits Personnages : * Personnage littéraire (les personnages de ses souvenirs) * Personnage enseignant-chercheur (les personnages de ses souvenirs) *l’ange qui passe (pendant les longs silences où pour faire passer les personnages du vouvoiement...

  • Le Retour d'Ulysse

    18 décembre 2017 ( #théâtre, #texte audio )

    Le Retour d'Ulysse, Léna h. Coms, restitution d'installation plastique et théâtre audio pour l'exposition Mythologies Contemporaines, mai 2019 (32 minutes) Que fais-tu ici, à me surprendre comme ça, je ne suis même pas préparée ? Tu aurais dû me prévenir...

  • Deux Glaucée(s)

    04 juin 2019 ( #théâtre, #texte audio )

    — Nous sommes le 30 mai 1958. Mon nom est Elena Vladimirovna Maïrova. Je suis russe. Aujourd’hui, j’ai reçu une robe de mariée empoisonnée. — Nous sommes le 30 novembre 1923. Mon nom est Martha Mansfield. Je suis américaine. Aujourd’hui, j’ai reçu une...

  • Vive la France ! (bis) ou Le festin des p[ê]cheurs

    08 janvier 2020 ( #théâtre )

    Notes du 3 janvier 2020 : L'actualité rejoint mes petites obsessions. Je ne pensais pas présenter cette pièce tout de suite, mais la sortie du livre de Vanessa Springora, Le consentement, Grasset , 2020, me dit que c'est dans l'air du temps. Je m'intéresse...

  • Paysage de putréfaction

    18 décembre 2017 ( #théâtre, #poésie, #texte audio )

    J’ai peur. Autour de moi il n’y a plus rien. Plus de maisons, plus de voitures, plus d’humains. Ici ne reste que les souvenirs des empires qui étaient là, jusqu’à ce que les derniers d’entre nous s’éteignent à leur tour. Alors il ne restera plus que du...

  • Le Retour d'Ulysse et autres visions (Version courte)

    18 décembre 2017 ( #théâtre, #texte audio )

    - Que fais-tu ici, à me surprendre comme ça, je ne suis même pas préparée? Tu aurais dû me prévenir que tu allais arriver, que je me prépare, que je me poudre, que je me parfume, que je m'habille convenablement pour te retrouver. De quoi ai-je l'air,...

  • « Tu » n’existe plus

    23 mai 2019 ( #poésie, #texte audio )

    « Tu » n’existe plus Je suis le troubadour du désir Ma muse m’amuse Comme un oiseau de feu qui se place en ton creux Le creux orbital Le creux ventral Le creux sentimental La broderie sur la peau, constellation de graines brunes le lin sur la nuque le...

  • Nos bouches sont un trou noir

    24 mai 2019 ( #texte audio, #poésie )

    Nos bouches sont un trou noir Moi bouche Toi menton Nous baiser passionné Enhardi par la ténacité De ce qui brûle à l’intérieur de nous Je suis une montagne, tu es un gratte-ciel Je suis cathédrale, tu es cathèdre Je suis Graal, tu es le sang de la croix...

  • Un théâtre à nos corps-poissons

    01 juin 2019 ( #texte audio, #poésie )

    Viens donc te reposer un après-midi à l’ombre de l’été. Nous irons nous baigner dans des lueurs d’espoir. Nous goûterons à toutes ces hautes herbes qui sentent bon la nostalgie. Mais pas trop, car elles sont poisons. Et c’est toi que je veux pour poison...

  • De Garouste à Ribes (pas Jean-Michel Ribes, l’autre Ribes), petite réflexion libre sur la notion de sacré et particulièrement de grâce en art

    16 août 2019 ( #idées sur l'art )

    Gérard Garouste, Isaïe d'Issenheim, huile sur toile, diptyque, 200x235 cm pour chaque panneau, 2007 (collection particulière, en dépot au Musée des Beaux-Arts de Caen) En ce moment je prépare ma mue : je m’apprête à quitter ma peau d’imposteur universitaire...

  • ça dialogue sec au bord de la mer et ça infuse les caboches

    20 novembre 2019 ( #poésie collective, #idées sur l'art, #texte audio, #poésie )

    Venez découvrir (ou redécouvrir) quelques textes-audio parmi d'autres œuvres dans la galerie du Trianon à Lion-sur-Mer. Est-ce le mouton qui parle avec le vase ou bien le vase qui parle avec le mouton ? "Nous ne sommes pas des savons !" Cris de paix des...

  • Stances II, III et IV

    18 décembre 2017 ( #poésie, #idées sur l'art, #idées sur le théâtre )

    Lorsque je respire la fleur de tes cheveux, je vois le sel de la mer s’évaporer au-dessus des écumes en une danse frénétique et lumineuse, je sens tes doigts glisser sur ma joue, et leur crinière qui me fait frissonner. Je bois tes yeux, je mange ta peau,...

  • Eloge au thé

    09 avril 2021 ( #brèves, #idées sur l'art, #poésie )

    Ma main à couper que je t'aime. **** Je suis sur le chemin de toi. je te voie, ombre-silhouette. Tu marches vers moi, tes deux pieds immobiles, ancrés dans le sol tels les racines d'un arbre. Je m'approche et je te vois déjà mieux. Tu es noueux, tu es...

  • J'ai demandé du beurre et de la confiture !

    30 avril 2021 ( #brèves, #poésie, #théâtre )

    - J'ai demandé du beurre et de la confiture ! Ce beurre est trop mou, je n'en veux pas. ***** -Regarde le corps … Le corps ! - Quel corps ? - Celui que tu ne vois pas ! ***** Le crâne, [c'est] ce que nous cachons à l'intérieur de nous. ***** - Regarde...

  • Pièce à Jean C. / Pièce agencée.

    18 décembre 2017 ( #théâtre, #poésie )

    Cocteau et Marais, accompagnés d'un chœur qui se bat. Dans une pièce bien agencée, mais comme toutes les pièces, demande à être complétée par une cuisine, un jardin, une chambre ou même une cheminée. Jean Marais et Jean Cocteau sur le tournage de "La...

  • L'éclat du vers - Petite pièce (cagibi avec fenêtre et escalier)

    18 décembre 2017 ( #théâtre, #poésie )

    J'ai déménagé. Si tu reviens, tu ne me retrouveras pas. Je ne serais plus là. Mais tu ne reviendras pas. Peu importe puisque tu ne reviendras pas. Ma peau, ma viande, mon corps, tu n'en veux plus. Tu t'es écœuré de moi. Tu me dévorais et j'aimais ça,...

  • Le mariage du rhododendron et de la licorne

    29 octobre 2018 ( #poésie, #poésie collective )

    Le mariage du rhododendron et de la licorne, poème absurde et collectif du 26 octobre 2018 Le bouton d'abricot germait près d'un carrousel Éclatant tel un saphir, sur les notes d'un xylophone, il résonnait dans la vallée de dahlias. Une lueur d'espoir...

  • une goutte de parfum

    26 octobre 2018 ( #poésie, #poésie collective )

    Une goutte de parfum tombe dans le creux. A ce moment là, la solitude lui serra le cœur. Un insecte géant à nectar de tulipe butinait tranquillement de la bentonite du jardin en attendant le déluge de la pluie je me mis à lire un livre érotique en pensant...

  • Fatalité

    22 août 2018 ( #brèves, #poésie )

    Soudain tu décides, non, c’est ton corps qui décide, ou bien quelque chose d’autre, ton esprit, tes hormones, tu ne sais pas. Mais c’est comme ça, c’est lui, c’est elle, animalement, le désir. Ça pourrait être quelqu’un d’autre, de mieux, de plus grand,...

1 2 3 4 5 6 > >>