Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'éternelle heure du thé

Textes, théâtre et poésie de L.H.C. (Tous droits réservés)

Top articles

  • Viviane

    30 octobre 2018 ( #poésie, #poésie collective )

    Poésie collective rédigée par les résidents de la maison de retraite ORPEA les Rives Saint Nicolas, le vendredi 19 octobre 2018, suite à la lecture d’un extrait du roman de René Barjavel, L’enchanteur . La jeune fée jouait avec le lutin dans le jardin...

  • Le corps de l'autre

    15 mars 2019 ( #poésie, #brèves )

    Le corps. Celui de l’autre. Il ou elle n’a pas d’importance. Tu aimes te blottir contre ce corps qui est chaud et réconfortant. Tu le connais un peu. Tu viens de boire un ou deux verres de vin rouge, peut-être trois. Il était bon. Tu as fumé un petit...

  • Au sujet du Néant

    14 juin 2019 ( #théâtre, #poésie )

    La fin du monde est un commencement en soi. Charles Filiger, Correspondances chromatiques Sur un air du Boléro de Ravel. Je répète : « Il » est une femme. C'est inéluctable. Rien ne peut être autrement. C'est de là que vient le monde. C'est à lui que...

  • Entrez le corps

    13 septembre 2019 ( #brèves, #poésie )

    Entrez le corps du [texte] ici… Entrez le corps du [christ] ici… Entrez le corps du [père] ici… Entrez le corps du [fils] ici… Entrez le corps du [saint esprit] ici… Entrez le corps, [Amen] ici… Entrez le corps [de la matière] ici… Entrez le corps [de...

  • Liaison(s)

    06 septembre 2019 ( #brèves, #poésie )

    Liaison. Ce mot étrange. Quand il n'est pas de cuir ou de velours. Fait de se relier à l’autre. Et pourtant, employé – à tort peut-être – par le commun pour désigner une relation en dehors du lien religieux, celui qui relie. Dans tous les cas on est lié....

  • Le géant des saisons

    16 avril 2021 ( #brèves, #poésie )

    Il était une fois dans une profonde et sombre forêt, un géant tout triste qui s'ennuyait. Il était assis toute la journée sur un vieux tronc d'arbre qui moisissait. Mais le vieux géant était très apprécié des habitants des environs car il était le gardien...

  • petit récit d'une Êve

    23 avril 2021 ( #poésie, #brèves )

    Le fruit est symbole de vie, il est une part de nous et un écho à notre appartenance à l'ordre des choses. Qu'il soit grenade de la vie éternelle, bombe éclatante de rubis ; cerise impudique et précieuse, où encore pomme-orange que les dieux se déchirent,...

  • La larme sonne

    04 juin 2021 ( #brèves, #poésie )

    La larme sonne La larme du téléphone… Quand tout va redevenir possible. Pour le moment c'est impossible. Ne quittez pas, un conseiller va prendre votre appel. Ne quittez pas... Je ne quitte pas, je m'accroche, je patiente. Un conseiller aussi perdu, fatigué...

  • Si je ferme les Yeux

    26 mars 2021 ( #brèves, #poésie )

    Si je ferme les yeux, je pourrais croire que rien n’est arrivé. Me réveiller un matin dans mon lit, avec Opale près de moi, qui attend le rappel du réveil et ma bonne volonté, pour quitter la chaleur des draps fleuris. Si je ferme les yeux, je jetterai...

  • Éloge de la folie, NIHIL DELIRIUM

    18 décembre 2017 ( #théâtre )

    L'homme est seul au milieu de la scène, à genoux, tête baissée, tandis que son âme, un fou, tourne autour de lui en hurlant et susurrant son texte. - J'ai une question à te poser! Réponds-moi! Tu dois savoir... Tu le sais forcément, c'est là, caché au...

  • samedi 16 novembre 2017 : Atelier d'écriture

    18 décembre 2017 ( #poésie )

    Atelier d'écriture à l'Atelier 102 boulevard Leroy (Caen) sous la direction de Charlotte Goupil, d'après les œuvres de Jill Guillais et Zing SOU. Zing Sou Winter Is Coming, 2016 Peinture 90 x 120 x 2 cm Lingerie, on ne s’en lace jamais on peut se prendre...

  • À propos du théâtre (idées de mars-avril 2013)

    18 décembre 2017 ( #idées sur le théâtre )

    Quand je vais au théâtre, je veux vivre quelque chose de magique. Un théâtre noir, musical, où la lumière ne montre que l'essentiel... avec poésie. Je veux assister à un miracle. Je veux voir un théâtre spectaculaire, éblouissant, un théâtre Superbe....

  • Les oiseaux de papier mâché

    18 décembre 2017 ( #théâtre )

    Deux oiseaux sur un banc : - Il y a des chemins qui ne mènent nulle part... - Tu les vois, toi, dans le noir ? - Ces choses-là, il n'y a pas besoin de les voir. Les chemins dont tu parles, on les emprunte, on les quitte, on les traverse, mais il vaut...

  • Stances I

    18 décembre 2017 ( #poésie )

    Mon ombre est partie depuis longtemps me laissant seule au soleil. Il n'y a que douze mois dans l'année et vingt-quatre heures dans la journée. Cadavre violent quand mon corps désir. Plus rien n'a d'importance que l'importance de ne plus en avoir. Eurydice...

  • Intolérance intérieure

    22 décembre 2017 ( #poésie )

    Intolérance intérieure Itinérance intérieure. Je marche dans les couloirs de mon âme. Parfois il y fait sombre, parfois il y a de la lumière à en être aveuglé. C’est parce que je continue à créer, à peindre à rêver, à persévérer plus loin que le pays...

  • XII) Mon dépaysage

    16 mars 2018 ( #poésie )

    XII) Mon dépaysage Si tu n'es pas là, qui te remplacera. Qui mordillera le bout de mes seins, qui griffera mon dos, mes cuisses? Viens mon ami, viens te loger dans mes bras, viens poser tes lèvres sur les miennes. Ne peut-on faire cela quand on est ami?...

  • XI) Dent de sagesse

    09 mars 2018 ( #poésie )

    LES DÉSILLUSIONS DU TEMPS RETROUVÉ XI) Dent de sagesse Je suis une dent de sagesse. Je suis une dent de sagesse. Je suis une dent de sagesse. Je pousse, je sors, je vis... Je ne demande qu'à croître et à m'accroître. À me multiplier comme mes semblables....

  • X) La mascarade

    02 mars 2018 ( #poésie )

    LES DÉSILLUSIONS DU TEMPS RETROUVÉ X) La mascarade J'étais perdu dans une foule immense, mes cheveux longs tombant jusqu'au sol. De partout autour de moi, fuyaient des rires et des cris, ceux de grotesques personnages tout droit sorti des légendes de...

  • III) Peau de chagrin

    19 janvier 2018 ( #poésie )

    LES DÉSILLUSIONS DU TEMPS RETROUVÉ III) Peau de chagrin J'ai cherché dans le dictionnaire des lieux imaginaires le pays de ton corps. J'ai demandé à la Terre de faire silence un instant afin d'entendre ton cœur, je n'ai eu pour réponse que le bruit du...

  • IV) Déni de réalité

    26 janvier 2018 ( #poésie )

    LES DÉSILLUSIONS DU TEMPS RETROUVÉ IV) Déni de réalité Sachez qu'ici, monsieur, on a tous les droits! Tout est permis en ce monde! On peut librement polluer, détruire, s'auto-détruire, voler les tartelettes de la Reine... Et pour cause, ce n'est pas votre...

  • IX) Existence

    23 février 2018 ( #poésie )

    LES DÉSILLUSIONS DU TEMPS RETROUVÉ X) Existence Je ne sais pas où le ciel m'emmène, je vole quelque part en pays d'ailleurs... Mes ailes sont des flammes qui brûlent les aires et emplissent l'espace. Je sème derrière moi de la fumée au parfum de papier......

  • VIII) Sensations du dernier retour

    16 février 2018 ( #poésie )

    LES DÉSILLUSIONS DU TEMPS RETROUVÉ VIII) Sensations du dernier retour C'est si bon ton retour. Je te voulais à mes pieds, je crois que le plus à plaindre, c'est toi. Tu as failli me perdre... Mon amant... Mon chevalier... Mon bourreau... J'avais oublié...

  • VII) Thanatos sans Éros

    09 février 2018 ( #poésie )

    LES DÉSILLUSIONS DU TEMPS RETROUVÉ VII) Thanatos sans Éros J'aurais aimé que l'on s'aime à s'en lacer, mon amant. J'aurais aimé que nous nous aimions à nous enlacer. J'aurais aimé que notre amour meurt à n'en plus avoir de regrets. Mais tu me laisses...

  • VI) Valse qui se mange au petit matin

    01 février 2018 ( #poésie )

    LES DÉSILLUSIONS DU TEMPS RETROUVÉ VI) Valse qui se mange au petit matin L'anti-toi est un schizophrène antique. L'Antéchrist est une poussière dans l’œil d'un dromadaire. Ô mon aube, ma symphonie, mon éclat de lumière! Le temps passera vite sur nos années,...

  • V) Explosives écritures

    29 janvier 2018 ( #poésie )

    LES DÉSILLUSIONS DU TEMPS RETROUVÉ V) Explosives écritures Écris tôt! Écris-toi! Cris-moi! Écris-moi des rivières de tes larmes. Pour que je puisse les passer à mon cou. Un collier-rivière qui coule, serti de tes larmes, de tes remords, de tes baisers......

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>